Haiti

Haiti

BULLETIN D’INFORMATION DE LA SECURITE ALIMENTAIRE - #2- Avril - mai 2019

Post date Thursday, 8 August, 2019 - 14:59
Document Type Situation Report, Newsletter/Bulletin
Content Themes Agriculture, Markets, Food Security
Sources Solidarites International

Résumé de la situation de la sécurité alimentaire:


Dans le département de Grand’Anse, l’opération « pays lock » au mois de février avait eu une répercussion importante au niveau des prix des produits sur les marchés. Pendant la période d’avril à mai 2018, la hausse des prix a continué, mais à un rythme plus faible, en rattrapage des mois de février et mars qui avaient connus des fortes hausses. Les produits importés sont ceux qui subissent le plus l’inflation. Les prix des produits locaux semblent se stabiliser, ce qui ne peut pas être confirmé tant que le résultat de la campagne agricole n’est pas connu. En effet, suite au manque d’eau observé au mois de mars, les semis ont été plus tardifs et les rendements dépendront en partie des précipitations de la période avril à juin.


L’augmentation du coût nominal du panier alimentaire1 est ainsi passée de 25% entre le mois de janvier et le mois de mars, à 6,7% entre le mois de mars et le mois de mai, pour retomber à 8150 HTG pour un ménage de 5 personnes.

Le dernier bulletin de Janvier 2019 de la CNSA, relatif à la situation de la sécurité alimentaire, révèle que le département de la Grand’ Anse est l’une des zones qui présente les plus forts pourcentages de personnes en situation d’urgence (HT07et HT08). Selon la dernière analyse IPC2 publié en décembre 2018 pour la période projetée allant de Mars à Juin 2019, 197 360 personnes seraient en IPC phase 3 et plus, soit 47% de la population de la Grand’Anse, dont 63 226 personnes en phase 4 (Urgence). A ce jour, les données de l’IPC ne sont pas encore actualisées, mais on peut s’attendre à une situation plus grave que la projection réalisée.


Alors que les pluies ont été plus tardives cette année (avril au lieu de mars), la principale campagne agricole de l’année a déjà été retardée, allongeant ainsi la période de soudure. S’ajoute à cela la persistance de l’inflation causée par la dépréciation de la gourde.

La situation de la sécurité alimentaire dans la Grande Anse reste donc fragile et justifie le besoin d’une intervention en matière de sécurité alimentaire et d’appui aux moyens d’existence des ménages les plus vulnérables, ainsi que le renforcement du système de surveillance et d’alerte précoce.


Ce second bulletin de l’année 2019 couvre la période de mars à mai d’après les données collectées par les collecteurs de l’OSAGA dans 8 communes de la Grande Anse.

Download bulletin_sa_-_ga_juin_2019_vf.pdf
PDF - 1.3 MB