Haiti

Haiti

BULLETIN D’INFORMATION #3 SECURITE ALIMENTAIRE DANS LA GRAND'ANSE

Post date Monday, 16 September, 2019 - 15:21
Document Type Newsletter/Bulletin
Content Themes Resilience, Needs Assessment, Markets, Rural, Early Warning, Food Security, Sub-national coordination

Le département de la Grand’Anse est particulièrement vulnérable aux catastrophes naturelles. Suite au passage de l’ouragan Matthew en 2016, la production locale et les moyens d’existence ont été fortement affectés ; La disponibilité des  produits   a nettement diminué pendant des mois suite au passage de l’ouragan, en raison de l’état des infrastructures routières  et de l’inondation des stocks.  Les revenus des ménages et l’accès à l’alimentation ont été considérablement réduits, ce qui a eu une influence majeure sur leurs moyens d’existence. Au mois de février 2019, correspondant au début de la période de soudure et à une période de sécheresse marquée, les revendications d’ordre socio-politique ont déclenché de nombreuses manifestations violentes au niveau national pendant plus de deux semaines, avec une répercussion importante sur les prix des produits sur les marchés au cours des mois suivants, comme cela avait été soulevé dans les bulletins précédents.  La hausse des prix a faiblement continué pendant la période d’avril à mai 2019 et encore durant le mois de juin et de juillet, tandis que certaines récoltes ont pu commencer (pois et maïs).

L’augmentation du coût nominal du panier alimentaire[1] dans le département de la Grande Anse est ainsi passée, en se référant au premier bulletin de cette année, de 25% au mois de mars par rapport au mois de janvier, à 6,7% au mois de mai par rapport au mois de mars, et à 4% de mai à juillet, pour atteindre  8480 HTG pour un ménage de 5 personnes.

 

Selon la dernière analyse IPC[2] publié en décembre 2018 pour la période projetée allant de Mars à Juin 2019, 197 360 personnes seraient en IPC phase 3 et plus, soit 47% de la population de la Grand’Anse, dont 63 226 personnes en phase 4 (Urgence)[3]. Le dernier bulletin de Juillet 2019 de la CNSA prévoit le maintien de la Grand’Anse en état de crise (phase3), tout comme la majorité des départements, comme l’annonçait la situation projetée de l’IPC (mars-Juin.).

 

En se référant au deuxième bulletin[4] publié en juin dernier couvrant la période avril-mai, la période de soudure a été allongée à cause des pluies  tardives cette année (avril au lieu de mars). Les effets de Matthew sur l’insécurité alimentaire et les moyens d’existence de la population continuent d’être tangibles, aggravés par des conditions climatiques défavorables en début de campagne, la dépréciation de la gourde, et la persistance des troubles sociaux-politiques, qui ont un effet néfaste considérable sur le pouvoir d’achat des ménages.

 

La vulnérabilité structurelle de la population rurale, aggravée par la sécheresse et la faible capacité d’investissement des ménages dans l’agriculture, la pêche et l’élevage, contribue à l’érosion de leurs moyens d’existence et de leurs actifs.

Les données recueillies par les collecteurs de l’OSAGA dans 8 communes de la Grande Anse ont permis de produire ce troisième bulletin de l’année 2019 couvrant la période de juin à juillet.

 

[1] Le panier considéré dans cette analyse est composé des 6 produits (riz, blé, maïs, haricots, sucre et huile végétale) composant le panier de base de la CNSA (représentant 1870 kcal/pers/jour). Les quantités journalières ont été augmentées de façon proportionnelle afin de rehausser l’apport calorique moyen à celui calculé par la FAO en Haïti en 2013 (données les plus récentes), équivalent à 2091 kcal/pers/jour, afin de s’approcher des normes SPHERE (2100 kcal/pers/jour).

Sources : http://www.fao.org/faostat/en/#data/CC ,  http://www.fao.org/3/y5022e/y5022e04.htm

[2] L’IPC est un ensemble d’outils et de procédures (protocoles) pour la classification de la sévérité et des causes de l’insécurité alimentaire. http://www.ipcinfo.org/fileadmin/user_upload/ipcinfo/docs/IPC_Haiti_AFI_...

[3] La dernière analyse IPC n’est pas encore publiée à ce jour.

[4] Bulletin de la période de Mars à Mai

Download bulletin_sa_3-_ga_aout_2019_vf2.pdf
PDF - 1.14 MB