République Démocratique du Congo

République Démocratique du Congo

About

Capital Kinshasa

27,3 millions de personnes (28% de la population analysée) font face à une insécurité alimentaire aiguë élevée (Phase 3 de l’IPC ou plus), faisant de la République Démocratique du Congo, le pays présentant le plus grand besoin d’assistance dans le monde.

Selon l'analyse IPC de 19e cycle, pour la phase actuelle (février-juillet 2021) 27,3 millions de personnes (28% de la population analysée) font face à une insécurité alimentaire aiguë élevée, faisant de la RDC, le pays présentant le plus grand besoin d’assistance dans le monde. De plus, 6 à 7% de la population sont classifiés en situation d’urgence (phase 4 de l’IPC). 

Les niveaux de sévérité les plus importants (par prévalence de population en insécurité alimentaire aiguë élevée, Phase 3 de l’IPC et plus) se trouvèrent principalement dans les provinces du Kasaï Central (51% de la population analysée), de l’Ituri (50% de la population analysée), du Kasaï (49% de la population analysée). En termes de magnitude, les provinces qui affichent le nombre le plus important de personnes qui font face à une insécurité alimentaire aiguë élevée sont : le Nord-Kivu (3,1 millions en phase 3 de l’IPC et plus), l’Ituri (2,8 millions), le Kasaï Central (2,5 millions). 

Même si la situation reste alarmante, l’analyse IPC de mars 2021 (28% de la population analysée en crise et urgence) présente une légère amélioration de la situation par rapport à celle de juillet 2020 (33% de la population analysée en crise et urgence).