Cadre Harmonize for Identification of Food and Nutrition Insecurity Risk Areas and Vulnerable Populations in 26 States of Nigeria and Federal Capital Territory (FCT)

Messages clé

  • À l’échelle nationale : Au cours de la période actuelle (octobre-décembre 2023), 18,6 millions de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire dans les 26 États et dans le FCT, dont 416 000 personnes déplacées classées en phase 3 et plus. Cela comprend un total de 400 500 personnes en phase 4 (dont 85 878 personnes déplacées). À l’approche de la prochaine période de soudure de 2024 (juin-août), 26,5 millions de personnes devraient être en situation d’insécurité alimentaire, dont environ 528 000 personnes déplacées. La population en phase d'urgence devrait atteindre 1 million de personnes dans les États d'Adamawa, Benue, Borno, Kano, Katsina, Kogi, Niger, Platea, Sokoto, Taraba, Yobe et Zamfara, dont environ 119 000 personnes déplacées. Par rapport à la période juin-août 2023, cela représente une augmentation de 6 % pour un total de 1,6 million de personnes en situation d'insécurité alimentaire dans tout le pays parmi les États analysés.

 

  • Dans les États de BAY , un total de 4,4 millions de personnes devraient être en situation d'insécurité alimentaire pendant la période de soudure de 2024, dont 468 981 seront en « phase d'urgence » (phase 4). Environ 495 500 personnes en situation d'insécurité alimentaire sont des déplacés internes, dont 114 000 sont en phase 4. Par rapport à juin-août 2023, la population en situation d'insécurité alimentaire dans les États de BAY a augmenté de 3 %. Dans le même temps, la population de la phase 4 dans les trois États de BAY a diminué de 10 %.

 

  • Dans les États du nord-ouest de Sokoto, Katsina et Zamfara, environ 5,4 millions de personnes auront besoin d'une aide alimentaire pendant la période de soudure de 2024, dont près de 318 000 personnes en phase 4. Cela représente une augmentation significative de 26 % par rapport à juin-août 2023. La population en « phase d'urgence » (phase 4) devrait augmenter d'environ 2 % par rapport à juin-août 2023. Au cours des trois dernières saisons de soudure, le nombre de personnes en situation d'insécurité alimentaire dans ces trois États a considérablement augmenté, plus de un doublement depuis la soudure 2021. Il convient de noter que ce nombre est supérieur au nombre maximal de personnes en situation d’insécurité alimentaire enregistré lors de la période de soudure de 2017 dans les États de BAY.

 

  • Les principaux facteurs déterminants de l’insécurité alimentaire dans le pays étaient les conflits et l’insécurité, les chocs climatiques (inondations et périodes de sécheresse), ainsi que la situation macroéconomique. Le conflit dans le nord-est du Nigeria continue de provoquer des déplacements de population et de perturber les cultures, les activités génératrices de revenus et l'accès aux marchés. La crise macroéconomique, les prix atypiquement élevés des denrées alimentaires de base et le faible pouvoir d’achat des ménages limiteront sévèrement l’accès à la nourriture pour les ménages vulnérables au plus fort de la période de soudure de 2024. 

Attachments download

وثيقة إجراء
final_fiche_nigeria_october_2023.pdf
تحميل