News

Cluster SA: Situation de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle au Mali - Juillet 2018

Post date Friday, 24 August, 2018 - 08:38

Messages Clefs:

La situation pastorale est restée difficile en juillet. Malgré l’installation des pluies et un début d’amélioration des conditions d’élevage, le niveau de la biomasse fourragère est resté globalement inférieur à celui de l’année dernière à la même période (voir le détail par région/cercle sur la plateforme WFP-VAM Dataviz). Les ToT caprin/céréales se sont détériorés de –12% par rapport à juillet 2017 mais connaissent une amélioration depuis le mois passé.
Comparé à juillet 2017, les prix des céréales ont été très élevés pour le maïs (+24%), le sorgho (+20%), le mil (+10%), le riz local (+9%) et stable pour le riz importé (+3%). Les prix pour le maïs, mil, le sorgho et le riz locale étaient aussi en hausse par rapport à la moyenne des 5 dernières années (+16%, +19%, +21% et +9% respectivement) ; par contre, les prix du riz importé sont restés stable (+3%). (Voir le détail par région/cercle sur la plateforme WFP-VAM Dataviz) ;
Les prix du cout du panier alimentaire ont été en hausse par rapport à juillet 2017 (+7%) et stable par rapport au mois dernier.
La situation de sécurité alimentaire s’est détériorée par rapport à la période de soudure 2017 et la période post récolte 2018. Face à la soudure précoce et à d’autres facteurs tels que la hausse des prix des denrées, l’insécurité et la rareté des ressource agropastorales, les ménages font appel davantage que d’habitude à des stratégies d’adaptation alimentaires et non alimentaires affectant leurs moyens d’existence.
La situation nutritionnelle de la 31eme semaine a été marquée par une augmentation des cas de MAS admis par rapport à ceux de MAM dans le programme PCIMA (55%) et une baisse de 331 cas d’admissions par rapport à la 28eme semaine.